Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 13:51
DETTE SOUVERAINE GRECQUE

          Vidéo diffusée par le gouvernement grec au sujet des dommages subis sous l'occupation nazie

                                                       http://www.youtube.com/watch?v=JUnVM9LqkYo

 

Un accord international signé en 1953 ( Plans Dawes & Young ) avait permis à la RFA d'annuler plus de 60% de sa dette contractée avant et après-guerre. La Grèce, qui sortait alors d'une occupation nazie qui avait été une des plus sanglantes de celles subies par les pays conquis, fut malgré cela un des 21 créanciers qui soutinrent l'effacement de cette dette afin d'aider la RFA à trouver un ancrage au sein du bloc occidental. (1)

 

Prendre son destin en main plutôt que le subir,

   n'est-ce pas là l'aspiration légitime de tout peuple !     

 

 

Après avoir connu les tragédies modernes de la colonisation ottomane, de l'occupation nazie, d'une dictature de colonels, ainsi qu'une déchirante humiliation imposée par la Troïka * qui lui a dicté un démembrement de son patrimoine national censé devoir partiellement éponger l'énorme endettement public qui résulte de la désorganisation et de la corruption de son personnel politique, le peuple grec semble enfin, en amenant la formation ƩYΡΙΖΑ à la tête du pays, pouvoir nourrir l'espoir de prendre son destin en main. 

 

ƩYΡΙΖΑ semble décidée à faire valoir à ceux qui s'impatientent de voir ce pays rembourser sa dette officielle de 362 milliards d'euros, que les banques privées ont d'ailleurs entre temps adroitement pris soin de faire tansférer en créances de la BCE afin de ne pas exposer leurs propres actionnaires à ce problème, qu'il pourrait exister un vieux contentieux remontant à 1953 entre l'État hellénique et le premier des créanciers de cette même BCE : http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/02/17/l-allemagne-a-t-elle-une-dette-de-guerre-envers-la-grece_1644633_3214.html.

 

On reparle par ailleurs du "climat d'affaires" qui, dans le passé, a fortement contribué à faire imploser l'endettement grec, ainsi que nous le rapportions dans l'un de nos anciens articles : http://hendaye.environnement.over-blog.fr/article-dettes-souveraines-108856827.html , et a de bonnes chances de jouer un rôle central dans la renégociation qui va forcément s'engager autour du montant cette dette.

 

Ce n'est pas avec l'accord à caractère provisoire qui vient d'être trouvé entre la Grèce et l'Eurogroupe ce vendredi 20 février 2015 à Bruxelles, et dont on sait qu'il évite l'asphyxie immédiate de ce pays tout en repoussant au début juillet prochain une prise de décision sur les modalités de remboursement de sa dette financière, que l'on rassurera les Grecs qui voient dans l'intransigeance allemande à leur égard une façon de les inciter à se tourner vers la sortie de la zone Euro.

 

Le répit.de quatre mois obtenu par ƩYΡΙΖΑ suffira-t-il pour développer une stratégie et  mobiliser les citoyens dans le pays et en Europe contre la politique d'austérité imposée par les technocrates sans légitimation démocratique qui règnent sur les institutions qui composent la Troïka ?

 

La Rédaction d' HENDAYENVIRONNEMENT

 

 

 

* CE + BCE + FMI.  Voir à ce sujet l'édifiant documentaire diffusé sur arte le 24 février 2015 à 22H30 qui traite des pouvoirs exorbitants de la Troïka : http://www.arte.tv/guide/fr/051622-000/puissante-et-incontrolee-la-troika

 

(1) Selon le journaliste Marius Schattner, qui publie dans Le Monde diplomatique du mois de mlars 2015 un article intitulé  "Dette publique, un siècle de bras de fer", Leonid Bershidsky, du groupe de médias Bloomberg, aurait écrit dans une rubrique parue le 27 janvier 2015 : "L'Allemagne méritait qu'on allège sa dette, pas la Grèce", expliquant plus au loin qu' "Une des raisons pour lesquelles l'Allemagne de l'Ouest a bénéficié d'une réduction de sa dette, c'est que la République fédérale devait devenir un rempart de premier rang dans la lutte contre le communisme (...) Les gouvernements ouest-allemands qui bénéficièrent de ces mesures étaient résolument antimarxistes", ce qui semble ne pas être exactement le cas de la coalition ƩYΡΙΖΑ qui vient d'accéder au pouvoir.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius
commenter cet article

commentaires