Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2020 7 15 /03 /mars /2020 15:43

Le président Macron évoque dans son allocution du 13 mars 2020 qu'« Il faut limiter les déplacements au strict nécessaire », mais dit l’instant d’après que « Rien ne peut empêcher les Français, même les plus vulnérables, de se rendre aux urnes ».

 

La politique est-elle vraiment une priorité lorsqu'elle fait ainsi courir le risque d'aggraver la propagation du virus, et donc se montrer irrespectueuse de nos soignants ainsi qu'insouciante envers la population ? Permettre à nos concitoyens de se doter de gel hydroalcoolique ainsi que de masques respiratoires aujourd'hui introuvables, n'était-ce pas la première des urgences ? Ces questions essentielles dénotent à quel point nous avons affaire à une tragique impéritie (1) de nos dirigeants.

 

ALERTE AU CORONAVIRUS (COVID-19)  

 

 

       L'HEURE EST À L'EXTRÊME VIGILANCE

 

 

Estimée lectrice, Estimé lecteur,

 

Les conséquences du coronavirus se manifestent actuellement dans les hôpitaux italiens et espagnols d'une façon cruelle. Les médecins et les infirmières ne peuvent plus aider tous les malades et doivent donc soupeser quels sont ceux qui doivent être traités en priorité. Les capacités ne sont pas suffisantes pour s'occuper des personnes âgées ou gravement malades. Les ventilateurs respiratoires en particulier manquent*. «Statistiquement, ces personnes n'ont aucune chance de survivre au stade critique de l'infection. Ces personnes sont déjà considérées comme mortes », décrit ainsi de façon drastique un médecin italien des soins intensifs. (2)

De telles situations menacent également en France si nous n'agissons pas rapidement. Les derniers jours et heures montrent que le virus se propage aussi ici d'une façon exponentielle. Mais nous avons encore une chance de le ralentir. Comparé à l'Italie, nous avons un avantage de quelques jours ou semaines. Nous devons l'utiliser dès à présent en ralentissant sa propagation afin que notre système de santé ne s'effondre à son tour. De cette façon, tous les faibles de notre société, les personnes âgées, les solitaires ou encore les pauvres auront une chance de traitement qui sauve des vies.

Pour que cela fonctionne, nos gouvernants ainsi que les autorités sanitaires doivent encore plus agir. Mais tout le monde est également concerné, parce que nous pouvons tous propager le virus, même si nous ne présentons aucun symptôme. D'où ce appel urgent que nous relayons:

 

-     Veillez à rester à la maison chaque fois que vous le pouvez. Évitez les voyages, les rendez- vous et les réunions. N'allez pas au pub, café, restaurant ou sur le lieu votre sport favori et essayez si possible de vous pratiquer du télétravail. C'est ainsi que vous vous protégerez, mais surtout contribuerez à ralentir la propagation du virus. Ces mesures se sont montrées particulièrement efficaces en Chine. Cette «distanciation sociale» provisoire n'est ni un signe de panique ni d'égoïsme, c'est avant tout un acte de solidarité envers ceux qui risquent de mourir du virus.
 

-    Veillez à soutenir les personnes particulièrement menacées par le virus. Les personnes âgées ou déjà affaiblies par la maladie doivent se protéger de l'infection. Elles ont besoin de notre aide. Demandez à vos connaissances, amis et proches voisins qui appartiennent à ce groupe, s'ils ont besoin d'être aidés dans leurs courses alimentaires ou achats en pharmacie.

 

-    Partagez ces informations. Plus elles atteindront de personnes, plus grandes seront les chances que notre système échappe à l'effondrement. Les prochains jours décideront si le taux d'infection augmentera fortement ou la courbe parviendra à s'atténuer.

 

Prenez bien soin de vous !

 

La rédaction d'HENDAYENVIRONNEMENT

 

* Nota : Voici, à titre comparatif, ce qu'exprime un duo d'auteurs considérant la situation française : " L'Allemagne, elle, dispose de 50% de lits en plus (que la France n.d.l.r.) et du double de lits de réanimation par habitant." (André Grimaldi et Frédèric Pierru, respectivement professeur émérite au centre hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière (Paris) et sociologue-chercheur au CNRS/Ceraps, université Lille II, dans l'ouvrage " Santé urgence " qui vient de paraître chez Odile Jacob, Paris.!

Face à ce naufrage sanitaire, une résolution demandant la création d’une commission d’enquête parlementaire déposée le 4 mars par des députés LR va être incessamment engagée par l’Assemblée nationale. « Bien conscients des risques, aucune consigne n’aurait pourtant été donnée en amont aux professionnels de santé, aucune réunion d’information sur la logistique et prise en charge des cas index et sujet contacts n’aurait été organisée, aucune mise à disposition de matériel de protection lors de l’examen des patients (masques adaptés, tuniques de protection) n’aurait été faite : le manque de prévention et de protection élémentaire des soignants est dénoncé dès le mois de février par les associations de médecins », affirme le texte de cette résolution qui se base également sur les déclarations de l’ancienne ministre de la santé mettant en cause l‘inaction du gouvernement pour rechercher les responsabilités politiques qui menèrent à l’impréparation du pays face à ce qui est devenu une crise sanitaire majeure.

 

(1) Lire à ce sujet le cri de colère d'un scientifique du CNRS Aix-Marseille concernant par ailleurs l'insuffisance de moyens consacrés à la recherche axée sur l'Acide Ribonucléique messager (ARNm), dont une meilleure compréhension aurait pu permettre la mise au point d'un vaccin contre le coronavirus, puisque cet ARNm est présent dans les virus de types coronariens :  https://mrmondialisation.org/coronavirus-le-cri-de-colere-dun-chercheur-du-cnrs/

 

(2) « Le coronavirus désespère les médecins en Italie - Des décisions comme en temps de guerre » (« Coronavirus lässt in Italien Ärzte verzweifeln – Entscheidungen wie in Kriegszeiten »), titrait le grand quotidien berlinois Tagesspiegel le 12 mars 2020 : https://www.tagesspiegel.de/wissen/drohen-in-deutschland-italienische-verhaeltnisse-coronavirus-laesst-in-italien-aerzte-verzweifeln-entscheidungen-wie-in-kriegszeiten/25632790.html

 

Vous découvrirez sous le lien ci-après  une chronologie historique de la propagation du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui, en 2003, fut le précurseur de ces maladies virales émergentes qui ne manqueront probablement pas à l'avenir de revenir régulièrement occuper notre quotidien et nos esprits tant qu'un vaccin n'aura pu être mis au point : https://www.em-consulte.com/rmr/article/143662

 

ÉVOLUTION MONDIALE DE LA CRISE SANITAIRE

 

Des infirmières britanniques effarées par l'ampleur de la progression que prend la pandémie au Royaume-Uni. Photo   AP

 

Le site officiel Santé publique France (https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-mo) étant difficilement compréhensible pour suivre clairement l'évolution mondiale de cette pandémie, nous vous proposons les pointages globalement plus explicites rapportés quotidiennement par le CHU Marseille-Aix (https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/) ou encore  le site hospitalo-universitaire Johns Hopkins (https://coronavirus.jhu.edu/map.htm)

 

Top 15 des pays comptant le plus grand taux de mortalité par 1 000 000 d'habitants

 

Extrait du site Institut Méditerranée Infection / CHU Marseille-Aix 01/05/2020 :

                         

Pays                                   Cas                 Décès        Population         Mortalité/Million hab.   

 

Belgium

49 032

7 703

11 589 623

664,6

Spain

213 435

24 543

46 754 778

524,9

Italy

207 428

28 236

60 461 826

467,0

United Kingdom

178 685

27 583

67 886 011

406,3

France

167 305

24 628

65 273 511

377,3

Netherlands

39 989

4 909

17 134 872

286,5

Sweden

21 520

2 653

10 099 265

262,7

Ireland

20 833

1 265

4 937 786

256,2

Switzerland

29 705

1 754

8 654 622

202,7

United States**

1 103 461

64 943

331 002 651

196,2

Portugal

25 351

1 007

10 196 709

98,8

Canada

56 343

3 537

37 742 154

93,7

Germany

164 077

6736

83 783 942

80,4

Denmark

9 509

460

5 792 202

79,4

Iran

95 646

6 091

83 992 949

72,5

 

Source : South China Morning Post (Hong Kong)

 

Chiffres sur l'évolution de la pandémie sur l'ensemble du monde : https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/#link_acc-4-6-d

 

Prévision d'évolution faite par un des épidémiologiste et ses observations concernant les taux de mortalité dans les pays aux systèmes de santé dits "performants" : https://www.youtube.com/watch?v=FGg4cAovSlg

 

Nos commentaires des trois derniers jours :

 

20/04 La situation sanitaire s'aggrave notablement au Royaume-Uni et le nombre de décès relevés en France est sur le point de dépasser pour la première fois depuis le début de la pandémie celui de l'Espagne.

 

30/03 Le site ministériel Santé France fr recense 207 nouveaux décès dans nos hôpitaux, alors que l'OMS (https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports ) en compte 427 en tenant compte de ceux survenus dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Le Royaume-Uni, pays où la pandémie semble devenir incontrôlable, on dénombre en une seule journée 4 419 décès de plus.

 

01/05/20 Pour la première fois depuis le début de la pandémie la France enregistre un nombre cumulé de décès qui rejoint celui de l'Espagne, alors que ce pays compte à ce jour 46 000 cas avérés de COVID-19 de plus.

 

La rédaction d'HENDAYENVIRONNEMENT

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires